Comment faire financer ma formation professionnelle ?

Dans cet article, nous vous présentons les principales méthodes pour financer votre projet de formation professionnelle.

En effet, selon votre statut, vous pouvez bénéficier de droits et d'accès à des dispositifs de financement pour votre formation.

Quelles sont les démarches pour financer ma formation ?

Il existe un dispositif de financement adapté à chaque situation professionnelle. Ainsi, il ne sera pas le même si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, si vous touchez des allocations de la part de l'état, etc.

Vous trouverez une liste non exhaustive de ces dispositifs ci-dessous.

Une fois que vous avez identifié celui qui vous correspond, il ne vous reste plus qu'à monter un dossier et réunir les différents justificatifs demandés. Si vous êtes en contact avec un organisme de formation, n'hésitez pas à lui demander de l'aide !

Si jamais vous n'avez pas besoin ou pas accès à des aides financières, ne négligez pas vos possibilités d'auto-financement. Certaines formations courtes restent abordables pour des particuliers ! De plus, une formation professionnelle entraine une déduction d'impôts.

Voyons maintenant les différents dispositifs existants.

Les dispositifs de la formation professionnelle

Voici une liste des dispositifs les plus couramment utilisés.

Pour les salariés

  • les actions de formation du plan de développement des compétences de l’entreprise,
  • le projet de transition professionnelle (CPF de transition),
  • le compte personnel de formation (CPF),
  • la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Selon le projet du salarié, la formation peut être financée par son CPF, son employeur et/ou son OPCO de rattachement (Atlas pour les métiers du numérique)

Pour les travailleurs non-salariés

En contrepartie de la contribution à la formation professionnelle (CFP), à laquelle ils sont soumis, les travailleurs indépendants peuvent, sous conditions, bénéficier du financement total ou partiel de leurs formations.

Toutefois, il est à noter que les cotisations et contributions personnelles du travailleur indépendant restent dues pendant la formation.

Si vous êtes travailleur non-salarié, votre interlocuteur change en fonction de votre profession. Vous trouverez une liste d'interlocuteurs pour les travailleurs non-salariés, plus bas dans cet article.

Pour les demandeurs d'emploi

Il existe de nombreux dispositifs pour les demandeurs d'emploi. Ainsi, selon les circonstances de votre arrêt de travail et votre situation, des aides vous seront fournies.

  • Allocation chômage d'aide au retour à l'emploi (ARE)
  • Aide au Retour à l'Emploi Formation (AREF)
  • Rémunération de formation Pôle-Emploi (RFPE)
  • Rémunération de Fin de Formation (RFF)

Les aides pour les demandeurs d'emploi sont soit des rémunérations pour avoir un revenu minimum pendant la formation, soit des prise en charge du financement.

Important : Il est indispensable d'être enregistré comme demandeur d'emploi auprès de Pôle-Emploi pour prétendre à ces aides.

Pour les agents de la fonction publique

  • Droit individuel à la formation (DIF)
  • Congé de formation professionnelle
  • Bilan de compétences
  • Préparation aux examens et concours
  • Validation des acquis de l’expérience (VAE)

Il existe des dispositifs spécifiques pour certaines branches de la fonction publique, notamment les fonctions publiques d'état, territoriales ou hospitalières.

Pour les travailleurs intérimaires

AKTO - réseau FAF.TT est l’opérateur de compétences des services à forte intensité de main d’œuvre. Il dispose d’aides à la formation professionnelle continue pendant et hors temps de travail.

A qui s'adresser ?

Si vous avez identifié dans le paragraphe du dessus un dispositif qui peut vous correspondre, visitez le site du gouvernement qui correspond. Les informations et démarches à suivre y seront indiquées.

Vous pouvez également faire appel à un conseiller en évolution professionnelle. De cette manière, vous serez guidés dans la constitution de votre projet d’évolution professionnelle afin de faciliter l’accès à la qualification et à la formation.

Pour cela, rapprochez-vous des opérateurs du CEP (Conseil en Évolution Professionnelle) au niveau local :

  • Pôle emploi,
  • Missions locales,
  • Cap emploi,
  • OPACIF,
  • APEC

Si vous êtes déjà en contact avec un organisme de formation, sollicitez-le ! Ces organismes peuvent également vous conseiller sur les démarches à suivre pour financer une formation.

Plus de ressources

Étant donné qu'il peut être difficile de trouver le bon interlocuteur et les bonnes démarches, voici quelques ressources supplémentaires. Elles vous aideront à trouver votre opérateur public et à financer votre formation.

Pour les non-salariés :


Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à nous contacter : huber.gerard1@gmail.com